Glossaire

Transformation structurelle : démarche stratégique pilotée par des institutions qui emploient des chercheurs·ses. En mettant en œuvre une transformation structurelle, ces institutions démontrent une prise en compte du genre et une capacité à l’utiliser comme un moyen de créer de nouveaux savoirs et de stimuler l’innovation en modernisant la culture de leur organisation. La finalité de la démarche de transformation est d’oeuvrer à de meilleurs rapports femmes-hommes et à une représentation égalitaire au sein des diverses catégories de personnel de l’institution. La mise en oeuvre effective d’une transformation structurelle passe par la collecte et l’analyse de données statistiques de terrain, l’examen périodique des processus institutionnels (recrutement, promotion, rétention du personnel), la volonté des dirigeant·e·s de l’institution d’ouvrir le débat et d’accompagner la démarche d’auto-évaluation et de transformation et leur soutien à la réalisation des objectifs de l’organisation en mettant en œuvre un environnement favorable.
GESIS (2011), Définition de la transformation structurelle dans le cadre du projet INTEGER, Livrable INTEGER D7.13
 
Sexe : fait référence aux traits biologiques caractéristiques des femmes et des hommes en termes d’organes reproducteurs et de fonctions associées reposant sur les informations chromosomiques et sur la physiologie. En soi, le sexe est généralement interprété comme le classement des êtres vivants en mâle, femelle et intersexué. (cf. Gendered Innovations, How gender analysis contributes to research).
 
Genre : processus socio-culturel qui fait référence aux attitudes culturelles et sociales combinées qui façonnent et sanctionnent les caractères “féminins” ou “masculins” de comportements, de produits, de technologies, d’environnements et de connaissances (cf. Gendered Innovations, How gender analysis contributes to research).
 
Egalité de genre : l’égalité de genre fait référence à l’état de non-discrimination d’une personne en raison de son sexe dans des situations d’opportunités, d’affectation de ressources ou d’avantages quelconques ou encore d’accès à des services (cf. Stratégie pour l’égalité entre les femmes et les hommes 2010-2015).
 
Egalité des chances entre les femmes et les hommes : l’égalité des chances suppose l’absence de freins à la participation économique, politique et sociale d’une personne en raison de son sexe (cf. Gender Toolkit in EU-funded research).
 
Analyse sexuée/genrée : terme générique désignant un cycle d’étude complet qui implique la prise en compte de la perspective du sexe et genre dès la définition des axes de recherche et qui passe par l’élaboration de méthodologies, la collecte et l’analyse de données, l’évaluation et la restitution des résultats et leur diffusion aux marchés.
 
Perspective du genre dans la recherche : concept qui s’appuie sur les divers éléments liés aux caractéristiques biologiques et aux facteurs sociaux/culturels propres aux femmes et aux hommes pour élaborer des politiques, des programmes et des projets dans le domaine de la recherche.