A propos du projet INTEGER

Le projet INTEGER a pour objectif de créer un changement structurel durable permettant d’instaurer un environnement dans lequel les femmes et les hommes disposent des mêmes chances de réussite à travers la mise en œuvre de plans d’action contextualisés pour l’égalité professionnelle entre chercheuses et chercheurs en Sciences, Technologies, Ingénierie et Mathématiques (STEM).

CONTEXTE

La mission du projet INTEGER est d’agir sur les déséquilibres liés au genre grâce à l’adoption de plans d’action égalité femmes-hommes (Transformational-Gender Action Plans ou T-GAPs) en travaillant sur les axes suivants :

  • accroître la visibilité des femmes scientifiques ainsi que leur potentiel de leadership
  • suivre et examiner les politiques et pratiques de recrutement, de rétention et de promotion du personnel
  • veiller à la parité au sein des comités et des instances de décision
  • mettre en place des programmes de tutorat et des formations à la prise en compte du genre afin d’éliminer les préjugés inconscients, à tous les niveaux de l’institution
  • fixer des objectifs en matière de nomination aux postes à responsabilités
  • promouvoir l’égalité femmes-hommes comme un facteur clé de l’excellence scientifique

En dépit des engagements institutionnels en faveur de l’égalité femmes-hommes, les femmes restent sous-représentées dans la catégorie des professeurs titularisés et fonctions équivalentes. En outre, les femmes et les hommes ne sont pas représenté-e-s équitablement au sein des comités et des instances de décision.

En 2009, la Commission européenne s’est inspirée du programme ADVANCE créé par la US National Science Foundation pour lancer une nouvelle série d’appels à projets dans le cadre du 7ème PCRD et de son programme « Science dans la société », visant à aider directement les organismes de recherche et les universités à s’engager sur la voie d’un changement structurel, par la mise en œuvre de plans d’action contextualisés pour l’égalité femmes-hommes.

Le projet INTEGER (qui signifie INstitutional Transformation for Effecting Gender Equality in Research) a été élaboré pour répondre à ce premier type d’appel à projets européens. Reconduit chaque année depuis lors, cet appel a permis, par le co-financement successif de projets, de créer une communauté de praticiens et d’évaluateurs qui ont commencé à partager leurs résultats et bonnes pratiques (cf. la liste des «sister projects» dans nos Ressources).

Bénéficiant du soutien financier de la Commission européenne entre 2011 et 2015, le projet INTEGER a comme objectif d’améliorer l’égalité professionnelle entre chercheuses et chercheurs en STEM (Sciences, Technologies, Ingénierie et Mathématiques) à la fois au niveau institutionnel (en ciblant l’ensemble de l’institution) et au niveau local (au sein de départements/instituts/écoles cibles) à travers la mise en œuvre de plans d’action égalité (T-GAPs) élaborés à partir d’analyses de terrain détaillées menées dans trois institutions cibles de mise en œuvre (cf. nos Partenaires).

 

OBJECTIFS

Un cadre commun à l’élaboration des plans d’action égalité femmes-hommes a été partagé par les trois institutions de mise en œuvre au sein du projet INTEGER. Il consistait notamment à :

  • rassembler et analyser des données quantitatives secondaires
  • s’aligner sur les agendas institutionnels respectifs, ainsi que sur les dispositifs législatifs et réglementaires nationaux, et les recommandations européennes
  • effectuer une collecte de données primaires (essentiellement quantitatives, par le biais d’une enquête en ligne portant sur des questions de progression de carrière, d’environnement de travail et d’équilibre vie personnelle vie professionnelle)
  • réaliser des évaluations quantitatives au niveau local par des visites de sites et des groupes de discussion

À la suite l’analyse de terrain, il a été convenu d’articuler les T-GAPs autour de 4 principaux domaines d’intervention et d’analyse:

   

Ensuite, eu égard à la grande disparité des contextes nationaux, des cultures locales et des types d’institutions, les partenaires du consortium ont adopté diverses méthodologies pour élaborer leurs plans d’action et ont suivi des stratégies différentes pour assurer un déploiement effectif et durable de leurs plans d’action.

Au sein de chacune des institutions partenaires, plusieurs entités ont été ciblées au niveau local et au niveau institutionnel, afin de pouvoir cibler et comparer les différents champs disciplinaires et instaurer à la fois un sentiment de partage et une compétition positive.